• Imprimer cette page

Travaux sur la ligne J du Transilien

Situé sur la ligne J du Transilien, le chantier de Meulan-Hardricourt a démarré le 17 janvier dernier et durera jusqu’au 24 mai. Il est réalisé chaque nuit, de 22h à 6h. Il utilise une méthode de travail à grand rendement industriel appelée « suite rapide », c’est-à-dire une suite de « trains usines » spécialisés permettant le renouvellement en continu de la voie sur plusieurs centaines de mètres (de 700 à 800 m) chaque nuit. Le défi imposé aux équipes est de rendre la voie circulable tous les matins malgré le caractère industriel et massif des travaux effectués.

Représentant un coût de 31 M€, cette opération permettra de remettre à neuf 18 km de voie en remplaçant les rails, les traverses et le ballast et contribuera à améliorer la qualité et la régularité de la voie. Ces travaux doivent permettre de minimiser les incidents sur le secteur et contribueront à améliorer la ponctualité de la ligne.

Les phases du chantier

Ce type de chantier nécessitant l’emploi de matériels très lourds, il est fractionné en trois étapes, qui permettent d’optimiser la phase de travaux principaux, tout en assurant une remise en circulation chaque matin.

1- Les travaux préparatoires (démarrés mi-janvier 2014)

  • Sondages et repérages topographiques
  • Approvisionnements du chantier en matériaux et engins
  • Mise en place des installations de sécurité provisoires en particulier de la préparation de la Limitation Temporaire de Vitesse (LTV), qui oblige les trains à rouler plus doucement que d’habitude pendant quelques jours sur les parties renouvelées, le temps que le tassement et la mise en place de la nouvelle voie s’effectuent correctement.

2 - Les travaux principaux (du 24 février au 5 avril 2014)

  • Le dégarnissage : le ballast usagé est enlevé puis chargé dans des wagons pour évacuation. Le ballast neuf est déchargé et mis en place sur la voie.
  • Le renouvellement des rails et des traverses : les rails usagés sont coupés et mis de côté. Les anciennes traverses sont retirées et remplacées par des traverses neuves. Des rails neufs sont posés puis soudés. Les vieux rails mis de côté sont alors chargés sur des wagons et enlevés.
  • Le relevage : du ballast neuf est déversé sur la voie pour la stabiliser et la positionner à la bonne hauteur. De nombreux engins spécifiques (bourreuses, régaleuses, stabilisateurs) sont utilisés.

3 - Les travaux de finition (du 7 avril au 24 mai 2014)

  • Mise en place définitive des installations de sécurité
  • Nettoyage complet du chantier et remise en état des pistes d’accès au chantier.
Lecteur vidéo

Transcription textuelle de la vidéo