• Imprimer cette page

Chantiers sur la ligne D du RER

Le programme fiabilité Ile-de-France 2014-2020 sur la Ligne D

Le programme fiabilité Île-de-France est décliné pour la ligne D afin de permettre de limiter les incidents sur les zones les plus sensibles, et fiabiliser in fine le réseau dans la durée.

Les opérations de modernisation Renouvellement voie ballast

  • Renouvellement d’aiguillage
  • Modernisation des postes d’aiguillage et commande centralisée
  • Modernisation des gares
  • Régénération de la caténaire
  • Confortement des ouvrages d’art, des ouvrages en terre

Une maintenance renforcée

  • Remplacement préventif de composants de signalisation (câbles, relais)
  • Remplacement préventif de composants caténaire
  • Confortement des massifs caténaires
  • Régénération de composants d’alimentation électrique

Des travaux massifiés

Pour plus d’efficacité les travaux sont massifiés : un nombre important de moyens humains et techniques nécessaires est affecté sur un secteur précis, durant une courte période, afin de mener plusieurs type d’interventions simultanément et de diminuer ainsi l’impact sur la circulation des trains. Ces travaux auraient pris plusieurs mois s’ils avaient été réalisés selon les processus habituels.

Massification des travaux Corbeil-Essonnes - Melun du 20 octobre au 7 novembre 2014

Sur cet axe, 3 secteurs, Combs-la-Ville, Melun et Corbeil-Essonnes, sont à l’origine d’un grand nombre d’incidents liés à l’infrastructure et aux problèmes de signalisation sur la ligne D et font aujourd’hui l’objet des travaux majeurs de modernisation. Il s’agit ici de massifier les travaux en concentrant les moyens humains et techniques sur un secteur précis, durant une courte période, afin de mener plusieurs type d’interventions simultanément et de diminuer ainsi l’impact sur la circulation des trains. Ces travaux auraient pris plusieurs mois s’ils avaient été réalisés selon les processus habituels. Les travaux auront lieu du 20 octobre au 7 novembre, avec un impact pour les voyageurs du 20 octobre au 2 novembre. Tous les détails dans le dossier de presse dédié

En chiffres
  • 4,8 millions d’euros investis par RFF
  • 3 semaines et 2 week-ends de chantiers 24h/24
  • 250 techniciens ferroviaires SNCF
  • 3000 tonnes de ballast
  • 1400 mètres de rails
  • 7 aiguillages

 

Lecteur vidéo

Transcription textuelle de la vidéo